Coefficient Balistique et Trajectoire du Plomb

Le coefficient balistique d’un projectile est une valeur numérique comprise entre 0 et 1 qui caractérise la facilité d'un projectile à tenir une trajectoire.

En quelque sorte un coefficient de pondération de sa capacité à se déplacer dans l'air avec une résistance minimale.

Le graphe à droite montre les trajectoires de 2 plombs de même masse, tirés par la même carabine, mais de CB différents.





On remarque une différence de POI à 50 mètres non négligeable.

Cette résistance à l’air s'appelle la traînée aérodynamique, et son effet le plus significatif est de réduire la vitesse du projectile et par conséquent d’augmenter le temps de vol.



Une augmentation du temps de vol augmente la chute verticale de la balle et donc elle augmente également la correction verticale nécessaire pour atteindre les cibles à différentes distances.


Un autre résultat important de la traînée aérodynamique est qu'elle rend la balle sensible aux effets du vent, qui se traduit par un changement horizontal de la trajectoire de la balle, sous l’effet du vent soufflant par le travers de la ligne de visée.



 

press to zoom

press to zoom
1/1

- Courbe brune CB=0,290
- Courbe bleue CB= 0,210



 

- Courbe brune CB=0,290
- Courbe bleue CB= 0,210



 

press to zoom

press to zoom
1/1

 

Le graphe à droite montre les trajectoires de 2 plombs de même masse, tirés par la même carabine, mais de CB différents.

Contrairement à ce que beaucoup de tireurs supposent, l'effet du vent de travers sur le chemin du projectile dépend du temps de vol de celui-ci et surtout de la durée pendant laquelle le plomb est retardé par la traînée aérodynamique.



L’augmentation du coefficient balistique tend à réduire ce temps de retard.



En résumé :

Dans le système anglo-saxon, plus le CB est élevé et plus il est favorable, c'est à dire que le projectile aura une meilleure pénétration dans l'air durant sa trajectoire balistique.
Donc, il sera moins freiné par les frottements de l'air. Donc, il aura une trajectoire plus tendue et une meilleure conservation de vitesse.



Il dépend de :

- l'indice de forme (aérodynamisme du projectile)
- de la densité de section du projectile.
- de l’arme utilisé
- il peut varier selon la vitesse du plomb (énergie de l'ac)

Pour calculer une trajectoire, il suffit d'avoir un CB et une vitesse de départ.
Pour calculer le CB de vos plombs, il existe de nombreux programmes sur Internet.







Robert (Field Target.fr)